Enfants vivant l'expérience du handicap et leur famille

Accompagnement des enfants porteurs de handicap et leur famille

Au travers de Coaching Handicap, j’accompagne les enfants qui vivent l’expérience du handicap et leur famille.

Un accompagnement adapté aux besoins de l’enfant porteur du handicap et de sa famille

Chaque enfant, chaque famille, ont des besoins différents. Je m’adapte ! Le but est d’accompagner enfants et familles dans leur évolution, de pointer les expériences difficiles et d’en faire une force pour qu’ils reprennent confiance en eux et en la vie.

On peut vivre handicapé et heureux !

Trop souvent, on voit les difficultés inhérentes au handicap. Trop rarement, on pense aussi à regarder les forces qui naissent grâce à lui.

Retirer le focus du négatif et regarder un peu plus le positif est déjà un premier pas pour que l’enfant puisse s’épanouir.

La confiance en soi et l’estime de soi vont pouvoir se construire en fonction du vécu de l’enfant et des expériences qu’il traverse. Or, une expérience n’est qu’un instant de vie.

Ce qui va changer les choses, ce n’est pas l’instant, c’est la manière dont l’enfant va le vivre.

Dès l’enfance, on peut l’aider à se construire positivement, à trouver sa place dans sa famille et dans son cadre de vie, à forger une jolie image de lui-même.

« La liberté d’esprit, c’est avoir la sérénité d’accepter les choses qu’on ne peut changer, avoir le courage de changer les choses qu’on peut, et avoir la sagesse d’en connaître la différence. »

Parent d’enfant handicapé, cette proposition est faite pour vous !

Lors de mes accompagnements, je tiens compte de l’enfant ET de ses parents. Je suis là également pour vous aiguiller, vous soutenir et vous transmettre les outils afin de vous permettre d’accompagner vous-même votre enfant.

Vécu du handicap le milieu scolaire

Le milieu scolaire peut être compliqué pour l’enfant qui vit l’expérience du handicap. Je propose des interventions de sensibilisation au handicap et au harcèlement scolaire dans les établissements de 1er, 2nd et 3ème degré.

N’hésitez pas à en parler dans votre établissement pour favoriser l’intégration de votre enfant.